Politique environnementale et Engagement

      Alexandre Guerrier -   Le Directeur Général

      LE MOT DE LA DIRECTION

      « Notre vision et notre ambition est de devenir un éleveur / producteur de classe mondiale sur le marché du caviar.

      Le développement durable de notre activité est notre défi principal, aussi, de par la nature de notre élevage, le cycle de production est particulièrement long, cinq à sept années pour les espèces les plus rapides, jusqu’à 12 années pour les plus longues et un objectif de 250 à 300 tonnes pour la biomasse élevée au sein de nos cages dans le lac et 50 à 70 tonnes pour la biomasse élevée dans nos bassins sur notre site terre, l’exploitation de notre cheptel doit s’inscrire dans la durée.

      Il est vital, pour Acipenser SA d’opérer en assurant la mise en place et le suivi des bonnes pratiques environnementales, au-delà de cela, il est primordial que nos riverains, les divers usagés de l’eau, et les communautés environnantes soient sensibilisés à ces bonnes pratiques, et trouvent eux aussi, par le biais de notre activité une possibilité d’accès à un développement durable et un intérêt à la coexistence avec notre société.

      Ceci ne sera envisageable qu’en renforçant notre management opérationnel de proximité auprès de nos voisins, et au sens plus large de notre activité, en devenant un prescripteur de valeurs environnementales auprès de l’ensemble de nos parties prenantes. »





      NOTRE VISION

      SA ACIPENSER est un pari risqué mais visionnaire. En effet, l’élevage d’esturgeons s’étend sur 5 ans minimum. Ainsi, il est primordial pour ACIPENSER d’assurer la pérennité de son cheptel. Cela demande de préserver la qualité de son milieu d’implantation. Or, à Madagascar l’environnement n’est pas encore jugé comme prioritaire. Par exemple, il existe encore très peu d’entreprises spécialisées dans le retraitement des déchets ou des eaux usées. Dès lors, il est essentiel qu’ACIPENSER mette en place une politique environnementale. Un écosystème ne peut être préservé en ne prenant que la société en compte.
      Il est donc nécessaire d’intégrer une vision de cycle de vie, d’où la volonté d’ACIPENSER de promouvoir cette politique environnementale à chaque niveau de production de la société (de l’écloserie au produit fini, le caviar) mais aussi à ses fournisseurs, prestataires et autres parties prenantes (populations locales).





      NOTRE ENGAGEMENT

      La direction générale de l’entreprise s’engage donc dans une démarche environnementale, où elle assure une protection de l’environnement, où elle satisfait ses obligations de conformité (cahier des charges ONE) et a pour objectif d’être certifiée ISO 14 001.
      Dans ce cadre, elle s’engage à assumer la responsabilité de l’efficacité du Système de Management Environnemental (SME), à assurer l’adéquation de la politique et des objectifs environnementaux avec l’orientation stratégique et le contexte d’ACIPENSER. Les parties prenantes seront ainsi prises en compte pour établir le SME. Elle s’attachera à s’assurer que les exigences du SME soient communiquées aux différents processus et qu’elles soient intégrées en leur sein. Elle fournira les ressources nécessaires pour la mise en place d’un SME selon la norme ISO 14001 et à orienter et soutenir les personnes pour qu’elles contribuent à l’efficacité du système, permettant ainsi de prévenir des différentes pollutions identifiées dans les aspects environnementaux significatifs et d’atteindre les résultats attendus. Elle s’engage à promouvoir l’amélioration continue du SME afin d’améliorer les performances environnementales. Dans cette optique un examen périodique annuel de la politique environnementale et des objectifs est réalisé pour garantir une amélioration continue du système de management environnemental.




      NOS ENJEUX

      L’enjeu principal pour la société, comme cela a été dit précédemment, est de préserver son milieu d’implantation, c’est-à-dire de protéger le lac et la rivière, milieu de vie de notre cheptel. Le suivi de la qualité de l’eau est donc nécessaire. Dans cette optique la société a pour but de réduire au maximum son impact sur l’eau du lac et l’eau de rivière.

      Les actions mises en place

        -    Les eaux de la pisciculture et du lac sont soumises à un suivi régulier (au minimum tous les mois).
        -  Un spécialiste nous accompagne dans le suivi du lac tant de l’eau que du fond.
        -  En sortie de pisciculture un lagunage est mis en place.
        -  Un système de collecte des déchets du réfectoire flottants est mis en place.
        -  Les produits nettoyants utilisés sont, dans la mesure du possible, non rémanents pour l’environnement (savon de Marseille, peroxyde d’hydrogène).
        -  L’aliment distribué est rationné et correspond à la demande en aliment de l’esturgeon suivant son stade de développement et la température de l’eau. Ainsi, nous évitons une production de déchets de matière organique trop important.
        -  Les toilettes des cabanes flottantes des gardiens sont sèches et le mélange sciure/excrément est récupéré et retraité en compostage à terre.

      L’eau est une ressource vitale pour l’homme, c’est pourquoi ACIPENSER s’engage à aider les populations alentours à accéder plus facilement à l’eau. Des puits et fontaines sont mis en place dans les villages par ACIPENSER.




      ACIPENSER a une volonté d’être un leader environnemental dans sa zone d’implantation. La société a pour ambition d’influencer les populations alentours à petite échelle mais aussi à plus grande échelle ses fournisseurs/prestataires voir même les piscicultures dans le monde. D’où le choix de mettre la communication comme un point central pour atteindre ses objectifs. En effet, Madagascar est un contexte particulier auquel il faut s’adapter. L’environnement n’y est pas mis au centre des priorités. Par exemple il existe très peu d’entreprises de retraitement. Ainsi, dans un souci continuel de limiter son impact sur l’environnement, il est nécessaire pour ACIPENSER d’être indépendant et d’internaliser au maximum ses activités, notamment celle de retraitement de ses déchets.

      Les actions mises en place :

        -    Un marketing mettant en avant notre « éco-responsabilité ».
        -  Après les sensibilisations sur le recyclage en 2017-2018, nous nous concentrons sur la préservation de notre environnement et notamment des forêts. Notre communication externe 2018-2019 s’appuie sur ce point-là.
        -  Des panneaux solaires sont installés sur le site cage.
        -  La pisciculture fonctionne en grande partie en écoulement gravitaire (en cas de non coupure de l’eau par la JIRAMA).
        -  Une gestion des déchets poussées est mise en place au sein de la société : poubelles de tri. Du personnel est employé à retrier toutes les poubelles d’ACIPENSER. Les déchets verts sont soit compostés soit incinérés. Les contenants en plastiques sont réutilisés ou limités au maximum. Les produits dangereux sont retraités par des entreprises spécialisées (gasoil, huile de vidange…)
        -  Des poubelles sont installées autour de l’enceinte d’ACIPENSER pour inciter la population alentour à ne pas jeter ses déchets dans la nature.
        -  Du rempoissonnement est effectué une fois par an en réponse à une demande des pêcheurs.